menu

Et soudain...

Et soudain...

Je suis tombée amoureuse, et je me suis mariée. Les mots ont commencé à affluer, et le fleuve, à charrier tout sur son passage. Je suis partie très jeune en Indochine et j'ai donné naissance à une adorable petite fille. J'ai été enfermée dans un camp japonais, et j'ai vécu de grandes humiliations. Langue muette, obscur silence, la mémoire a gardé la trace...
J'ai découvert la liberté, douloureusement, et je me suis battu pour mes droits. J'ai rencontré une écrivaine magnifique et une belle amitié est née. J'avais 5 ans, 18 ans, 28 ans, 75... J'avais tous les âges et j'étais de toujours. De Nouméa à Nice, j'ai avancé dans les grands chamboulements du siècle. J'ai eu de grandes amours, j'ai chanté des hymnes révolutionnaires et j'ai brûlé, dévorée par le soleil de Cuba. J'ai hérité d'une histoire et je l'ai faite mienne. J'ai tout écrit alors tout était vrai. Tout était roman et tout était dans la vie. J'étais belle, j'étais blonde, j'étais femme et libre. J'ai choisi les règles du jeu et j'ai aimé passionnément, démesurément. Je suis de toutes les histoires et je raconte celles qui se sont déposées en moi. Je suis fille de ma mère, et enfant de celles qui viendront après moi. Hier et aujourd'hui ma langue raconte, imposante, elle seule peut être défiant toute volonté. Je suis le nom que je m'invente et celui qu'on m'a choisi. Je suis partout et pour toujours. La littérature a ce pouvoir magique. Celui d'offrir, soudain, la liberté...

Et soudain, la liberté, Evelyne Pisier et Caroline Laurent, éditions Les Escales, 16 août 2018 chez Pockett
ISBN 2266282506

Dolly Choueiri, Libraire
expand_less