menu

Nouveautés et coup de coeur chez Bruno Doucey

zaatar

Zaatar

  • S. Karàmpali Farhat
  • Bruno Doucey
  • 14
  • Je commande

  •  

Résumé :

Un père militant, qui espère voir un jour un Liban libre et laïc. Une tante disparue à l’âge de dix-huit ans, sans réaliser son rêve de voir un jour la mer. Une grand-mère qui sème le zaatar, le thym sauvage, pour conjurer la guerre. Lorsqu’elle quitte son pays pour venir étudier en France, Sofía Karámpali Farhat choisit de confier sa vie à la poésie. Une poésie à l’image du zaatar : sauvage et parfumée, s’épanouissant fièrement même au milieu des décombres. Car malgré les bombes, les haines et les barbelés qui se dressent sur sa route, la poétesse ne courbe jamais l’échine. Au contraire, sa poésie est une invitation à résister, encore et toujours, à ceux qui tentent d’enfermer les corps et les esprits.
 
rimbaud-vagabond

Rimbaud vagabond
Poèmes
Bruno Doucey
6.90 €

Je commande

Résumé :

Prononcez le nom de Rimbaud, et vous aurez presque aussitôt l’image d’une vie scindée en deux. D’un côté le poète, génial funambule des mots qui révolutionne la littérature ; de l’autre, l’aventurier qui cesse d’écrire et s’engage dans une course au soleil. Entre les deux, une brisure nommée Départ. Pourtant ces deux vies n’en font qu’une et il ne faut pas chercher bien loin pour déceler dans les textes de l’adolescent la silhouette adulte du baroudeur.

eluard-amoureux

Eluard amoureux
Poèmes
Bruno Doucey
6.90 €

Je commande

Résumé :

les poèmes d’amour d’Éluard ont sans doute été moins chantés que ceux d’Aragon, mais leur musique s’écoule comme une eau claire dans la mémoire de ceux qui le lisent. Il faut dire que l’amour est au coeur de son œuvre. Amour, libre et fou, qu’il vouait à Gala en pleine révolution surréaliste. Amour passion pour Nusch dont la disparition prématurée le plonge dans l’abîme. Amour de la maturité pour Dominique rencontrée en 1949 au Congrès mondial pour la paix. Trois femmes, trois visages qui l’auront fait passer « de l’horizon d’un seul à l’horizon de tous ». Lisez les poèmes qu’il écrivit pour elles : ils ouvrent les portes du soleil.

mes-forets
  • Mes forêts
  • H. Dorion
  • Bruno Doucey
  • 6.9 €

Je commande

Résumé :

Dans ce recueil écrit au coeur d’une forêt, elle fait entendre le chant de l’arbre, comme il existe un chant d’amour et des voix de plain-chant. « Mes forêts… », dit-elle dans un souffle qui se densifie de poème en poème. Et l’on entre à pas de loup dans une forêt de signes où l’on déchiffre la partition de la vie sur fond de ciel, sur fond de terre, sur fond de neige, de feuillages persistants et de flammes qu’emporte le vent, de bourgeons sertis dans l’écorce et de renouvellement.

frontieres
  • Frontières, petit atlas poétique
  • Bruno Doucey
  • 20 €

 

Je commande

Résumé : 

Prononcez le mot Frontières et vous aurez aussitôt deux types de représentations à l’esprit. La première renvoie à l’image des postes de douane, des bornes, des murs, des barbelés, des lignes de séparation entre États que l’on traverse parfois au risque de sa vie. L’autre nous entraîne dans la géographie symbolique de l’existence humaine : frontières entre les vivants et les morts, entre réel et imaginaire, entre soi et l’autre, sans oublier ces seuils que l’on franchit jusqu’à son dernier souffle. La poésie n’est pas étrangère à tout cela. Qu’elle naisse des conflits frontaliers, en Ukraine ou ailleurs, ou explore les confins de l’âme humaine, elle sait tenir ensemble ce qui divise. Géopolitique et géopoétique se mêlent dans cette anthologie où cent douze poètes, hommes et femmes en équilibre sur la ligne de partage des nombres, franchissent les frontières leurs papiers à la main.

Nouveautés et coup de coeur chez L'Iconopop

une-grammaire-amoureuse
  • Une grammaire amoureuse
  • C. Pierré
  • Iconopop
  • 14 €

Résumé :

J'aime chez toi ce qui m'échappera toujours. Elle l'aime. Il l'aime. Jusqu'ici, tout va bien. Mais en amour, il faut se comprendre, trouver les mots justes et accueillir ceux de l'autre. Coline Pierré propose aux amoureux d'aujourd'hui d'imaginer une nouvelle façon de s'aimer, loin des archétypes. Une déclaration d'amour à l'amour. 
 

Je commande

la-faim-de-leur-monde
  • La faim de leur monde
  • Akhenaton
  • Iconopop
  • 13 €

Résumé :

"Quand je suis né, je n'ai pas ri, j'ai pleuré. Au fond, je devais savoir où je mettais les pieds". Le monde prend feu. Les crises se succèdent. Les injustices s'accentuent. La colère monte. Comment garder espoir ? Akhenaton s'interroge, s'insurge, fustige. Sa plume acide, ses mots syncopés pointent la voracité des décideurs en tout genre, leur faim toujours accrue. La faim de leur monde, à lire haut et fort, est un manifeste d'aujourd'hui.
Un cri de ralliement. 


Je commande

en-armes

En armes !
S. Pattieu
Iconopop
13€

Résumé :


"Je me bats contre la tristesse des départs sans retour. je me bats contre un fantôme et c'est contre moi-même. Depuis longtemps, il croit en la possibilité d'un monde meilleur. Mais comment faire face aux proches qui s'en vont, au temps qui passe, à ce qu'on pensait acquis et qui se délite ? La poésie est une réponse et peut-être la plus belle des armes. 


Je commande

enracinees

Enracinées
A. et P. Delabroy-Allard
Iconopop
14 €

Résumé :

Dans ce recueil écrit à quatre mains, Pauline et Anouk se confient l’une à l’autre, se répondent, se tendent mutuellement un miroir de souvenirs et de sensations et affrontent certaines vérités. Elles composent ainsi un portrait de leur sororité, de ses joies et chagrins. Cette relation épistolaire leur permet de s’avouer des
choses qu’elles ne se sont jamais dites et n’auraient peut-être jamais confié sous une autre forme.

Je commande

des-choses-sans-importance
  • Des choses sans importance
  • L. Hassaine
  • Iconopop
  • 14 €
  • Résumé :

  • On ne dira jamais assez l'importance des choses sans importance. Ce sont des blessures anodines, des rêves futiles, des paroles entendues. Dans notre fuite en avant, nous y prêtons rarement attention. Lilia Hassaine prend le temps, s'arrête. Elle observe ces choses sans importance avec la curiosité et la cruauté de l'enfant qu'elle fut : sans filtre. Chaque poème est une flèche qui fait mouche.

Je commande

expand_less